Équilibre et douleur

Cela fait maintenant quelques années que je préconise l’amélioration de l’équilibre chez les sujets souffrant de douleur chronique. D’un point de vue neurologique et mécanique, il y a une multitude de raisons pour lesquelles cela a du sens.

En 1999, les chercheurs Mientjes et Frank ont ​​publié une publication sur la notion même d’équilibre à l’égard des personnes souffrant ou non de douleur chronique.

Un total de seize patients ont été évalués. Huit souffraient de douleurs au bas du dos et les huit autres, non.

Sept tâches posturales, impliquant la manipulation des entrées visuelles, vestibulaires et proprioceptives ainsi que l’orientation du corps, ont été effectuées.

Lors du retrait de la vision, en particulier lorsque la tâche en cours était plus complexe, on a constaté une augmentation significative de la racine carrée dans la direction médio-latérale pour les patients souffrant de lombalgie chronique en tant que groupe.

Considérant que l’amélioration de l’équilibre est l’une de nos spécialités en posturologie, ne serait-il pas logique de calibrer les personnes souffrant de douleur chronique?

https://www.sciencedirect.com/science/article/pii/S026800339900025X?fbclid=IwAR3njXMZDUN4Baflsx5MBtwcIvO0zGmJaVV94tcWpnWgJnKRAGgRh4yS5Pw

 

0 replies

Leave a Reply

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

twenty − six =