Articles

L’équilibre avec un E majuscule

Les recherches récentes suggèrent une association entre la fonction vestibulaire et les symptômes psychiatriques et cognitifs, même lorsque l’équilibre n’est pas affecté de manière mesurable. Read more

Le cerveau en 3 temps

Est-ce possible de schématiser le cerveau des enfants pour mieux comprendre comment ils gèrent les émotions ? C’est ce que Daniel Siegel, neuroscientifique, à tenté de faire ! Read more

Posture et personnalité

Se pourrait-il qu’il y ait un lien entre la posture du corps et la personnalité? Sylvain Guimond a évalué 100 sujets (50 hommes et 50 femmes) pour le comprendre.

Les sujets étaient tous canadiens français et âgés de 18 à 82 ans. La personnalité a été déterminée à l’aide du questionnaire MBTI (Myers-Briggs Type Indicator).

S’il est vrai que la posture est la stratégie neuro-musculaire mise au point pour résister à la gravité, il est possible qu’elle soit également associée à notre état mental et émotionnel.

Le questionnaire sur l’indicateur de type Myers-Briggs est un outil psychologique qui évalue scientifiquement 16 types de personnalité différents.

Les MBTI contient quatre dichotomies distinctes:

– Extraversion-introversion;

– Intuition de détection;

– Penser-ressentir;

– Jugement-perception.

 

4 types de postures ont été classifiés, basés sur le travail de Kendal et Kendal:

– Posture idéale;

– Cyphose lordose;

– Dos plat;

– Plan scapulaire postérieur.

 

Des douleurs ont également été signalées sur une échelle de 0 à 10.

Sur les 100 sujets étudiés, 22 avaient une posture idéale, 36 étaient en cyphose lordose, 19 avaient un dos plat et 23 avaient un plan scapulaire postérieur.

Dans l’ensemble, 65% des sujets ont été testés comme étant extravertis et 35% comme introvertis.

Dans une posture idéale, 21 des 22 sujets ont été extravertis. Dans les postures cyphoses lordoses, 30 des 36 sujets sont extravertis. Dans les postures à dos plat, seuls 8 des 19 sujets ont été extravertis. Enfin, dans les postures plan scapulaire postérieur, 17 des 23 sujets étaient introvertis.

En résumé, ces résultats démontrent clairement une relation entre le comportement d’une personne et sa posture.

La question est donc, si nous optimisons la posture, modulons-nous la personnalité?

https://journals.plos.org/plosone/article?id=10.1371/journal.pone.0037450#pone.0037450.s001

Le cervelet, la dopamine et les addictions

Ce n’est pas mon premier article sur les rôles non moteurs du cervelet et, selon l’avenir de la recherche, ce ne sera pas le dernier! Read more