Harvard et le développement du cerveau

Récemment, le Centre pour le développement de l’enfant de l’Université de Harvard a publié un résumé des points à retenir des exposés du Symposium national sur la science et la politique de la petite enfance.

5 points clés ont été soulevés:

1) Les cerveaux se construisent avec le temps, de bas en haut. Ce processus commence avant la naissance. Ce sont les voies sensorielles pour la vision et l’audition, par exemple, qui connectent d’abord le cerveau. Les compétences linguistiques et les fonctions cognitives supérieures viennent plus tard.

2) Ce qui forme le cerveau est un mélange de génétique et d’expériences. La relation «servir et retourner» entre les enfants et leurs parents est un facteur majeur contribuant au développement du cerveau. S’il est vrai que les jeunes enfants aspirent à la connexion, il est également vrai que leur cerveau se développe lorsqu’ils interagissent.

3) Plus on vieillit, moins le cerveau est plastique.

4) Le bien-être émotionnel et la compétence sociale constituent une base solide pour l’émergence de nouvelles capacités cognitives. Pour réussir à l’école puis plus tard sur le lieu de travail et dans la communauté, il est important d’acquérir une santé émotionnelle, physique et sociale, ainsi que des aptitudes sociales.

5) Le stress toxique endommage l’architecture en développement du cerveau. Cela dit, une dose de stress positif est un aspect important et réellement nécessaire d’un développement sain. Celles-ci peuvent être des réponses physiologiques modérées et de courte durée à des expériences inconfortables).

 

https://46y5eh11fhgw3ve3ytpwxt9r-wpengine.netdna-ssl.com/wp-content/uploads/2007/03/InBrief-The-Science-of-Early-Childhood-Development2.pdf

0 replies

Leave a Reply

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

two + 1 =