Le trop fameux fascia ?

Le fascia fait tellement parler de lui ces dernières années ! Qu’en est-il vraiment de ce tissu et qu’en faire ?

Généralement parlant, les fascias sont considérés comme un contributeur passif au comportement biomécanique. Règle générale, le fascia est plus souvent qu’autrement considéré comme un tissu relativement inerte dont le rôle est passif dans la dynamique biomécanique.

Il existe toutefois des indications d’un rôle plus actif du fascia, à savoir qu’il pourrait se contracter activement. Par exemple, on retrouve bel et bien une contraction du fascia dans les cas de la fibromatose palmaire ainsi que fans le cas des cicatrices hypertrophiques.

D’où proviennent ces contractions ?

Il est maintenant admis que ces contractions ont pour origine des myofibroblastes. Au fait, on retrouve ces myofibroblastes dans plusieurs tissus humains. On en retrouve beaucoup, par exemple, dans le fascia thoraco lombaire.

Conclusion

On en parle beaucoup de ce super tissu facial mais, jusqu’à maintenant, on ne dit pas réellement beaucoup, considérant la panoplie de méthodes qui existent qui ciblent, supposément, ce tissu.

Jusqu’à maintenant, on ne peut démontrer que c’est bel et bien le fascia que l’on adresse dans ces méthodes. Il y a une chose que l’on sait: on met les mains sur le corps et on touche la peau. On donne au fascia bien des vertus mais c’est peut-être bien via la mobilisation du tissu cutané que l’on crée des changements intéressants au niveau physiologique.

https://www.kinesport.info/Le-fascia-est-capable-de-se-contracter-activement-et-d-influencer-ainsi-la-dynamique-musculo-squelettique-Une-enquete_a4645.html?fbclid=IwAR1Xwr2o9O4bpt6Chj8Jg8Z3gXCqoMyJxzrNnAckoKzvEDT1ZtNtkZ9JqLQ

0 replies

Leave a Reply

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

ten + 18 =